Une oeuvre de Dominique Rivard à l’école Lestrat Havre-Saint-Pierre

Texte : Dominique Rivard

Photo : Jean-Michel Arragain

Longeant une pointe de sable, le village de Havre-Saint-Pierre offre un panorama sur le golfe. À chaque saison, Le passage du glaciel défile sur les eaux, poussé par le courant et les vents. Du rivage, on peut observer les formes uniques de chacune des glaces flottantes qui ensembles s’éloignent vers la mer et l’inconnu.

Le passage du glaciel est une oeuvre photographique en noir et blanc imprimée en trois panneaux d’aluminium intégrée sur la partie supérieure du mur du vestibule du nouveau gymnase de l’école Lestrat. Le glacier signifie champ de glaces flottantes.

Puisque le lieu d’intégration est une aire de circulation, je propose une oeuvre qui exprime d’une manière fixe et immense la représentation d’un mouvement : celui des glaces flottantes sur le fleuve.

Le passage du glaciel est une oeuvre qui évoque un phénomène naturel spécifique à la rive du fleuve, renforçant notre appartenance et notre sentiment de proximité avec le fleuve. De plus, on peut imaginer toutes ces glaces flottantes comme des élèves qui reviennent de manière cyclique à chaque rentrée scolaire alors que la saison froide recommence elle aussi.

Le passage du glaciel est intégré sur le mur ouest du vestibule en continuité avec la hauteur des fenêtres présentes du côté sud. L’oeuvre est intégrée afin de créer un dialogue avec les ouvertures déjà existantes qui offrent au sud une vue vers la mer et le ciel.

Le vestibule possède plusieurs qualités spatiales, dont j’ai voulu tirer avantages. L’espace ouvert sur deux étages offre une lumière naturelle et plusieurs points de vue pour apprécier l’oeuvre. L’oeuvre est installée sur le mur du haut afin de s’intégrer harmonieusement à l’espace en mettant en valeur l’escalier comme une galerie d’observation, une vigie, qui permet un temps d’arrêt et de contemplation aussi bien vers la mer, les îles et le ciel.

Texte inscrit sur la plaque d’identification :

Chaque saison,
les glaces flottantes défilent sur les eaux,
poussées par le courant et le vent.

Oeuvre :

DOMINIQUE RIVARD, Le passage du glaciel, 2019, transfert numérique sur aluminium, 300 cm x 135 cm x 1 cm

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *