Des images de la Côte-Nord à la Berlinale de 2019

Répertoire des villes disparues, le tout premier roman de Laurence Olivier retient l’attention de Denis Côté. Le cinéaste québécois s’est inspiré librement de ce roman paru aux éditions Les Herbes Rouges en 2015 pour en faire son onzième long métrage. Campé durant l’hiver et en rase campagne, le récit d’un village secoué par la mort accidentelle d’un de ses résidents donne lieu à une fable…

Lire la suite

Direction La Romaine …

Hydro-Québec (HQ) travaille depuis quelques années déjà sur un projet en Basse-Côte-Nord : raccorder les villages de La Romaine et de la communauté innue Unamen Shipu àl’hydroélectricite. Ce faisant, Hydro solidifiera l’approvisionnement électrique du village de Kegaska situéentre Natashquan et La Romaine. La Société d’état amorce maintenant la construction d’une ligne de transport au coût de 114 millions. Une construction en portiques de bois de…

Lire la suite

1er octobre : Faisons notre choix

Dans Duplessis, 37 348 électeurs sont appelés àfaire le choix d’une députée ou d’un députépour les représenter à l’Assemblée Nationale du Québec pour les quatre prochaines années. Déjà 3 725 ont voté par anticipation, environs 10 %. Le choix de 2018 s’offre entre quatre candidates et un candidat. Les principaux partis à l’Assemblée Nationale sont présents dans cette course pour la circonscription de Duplessis. Line…

Lire la suite

La Côte-Nord en voilier : le tourisme autrement

Emprunter la voie maritime pour redéfinir les limites et pour se réapproprier le fleuve qui marque notre territoire et notre imaginaire : c’est le pari qu’ont fait Benjamin Meheust et Karine Locatelli en décidant de parcourir à la voile les kilomètres qui séparent Baie Saint-Paul de Harrington Harbour. C’est le 6 juillet que le Lumina a tendu ses voiles pour entreprendre son voyage estival. Une semaine…

Lire la suite

Le camp culturel de la relève Innucadie bat son plein

Depuis lundi le 6 août a lieu la première édition du Camp culturel de la Relève de l’Innucadie. Né d’un rêve que Marie-Paule Malec a eu, c ‘est Daisy Bellefleur, une employée du Festival Innucadie, qui a eu pour mandat de mettre sur pied le projet. « On se rapproche vraiment de la mission originale qu’on avait souhaitée pour le festival », nous dit Alexis Roy, un des…

Lire la suite