Manifestation étudiante et citoyenne pour le climat

Texte : Nicole Lessard

La Manifestation étudiante et citoyenne pour le climat qui a eu lieu à Montréal le 27 septembre dernier, était le fruit d’une coalition qui regroupait 11 organismes environnementaux. Les organisateurs qui attendaient 300 000 personnes ont indiqué à la fin de la journée que près de 500 000 personnes ont pris part à l’événement, ce qui en ferait la plus importante mobilisation à caractère environnemental de l’histoire canadienne. On estime que le cortège mesurait environ 5 km de la tête à la queue.

© Laurence Brisson Dubreuil

Une quinzaine de jeunes autochtones et une quinzaine de jeunes allochtones accompagnaient la jeune militante écologiste suédoise Greta Thunberg en tête du cortège. Ces jeunes s’étaient inscrits par internet et ont été choisis pour suivre une formation de trois jours « Ensemble pour le climat » et avoir le privilège d’ouvrir la marche. Clara Landry et Eddy Mesténapéo, entre autre étaient du groupe.

La coalition avait organisé une conférence de presse le matin de la marche à Montréal. Chacun des organismes avait ses représentants qui ont pris la parole. Une des deux portes-parole du Réseau jeunesse autochtone de l’Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador était Daisy Bellefleur originaire de Nutashkuan.

Vous pouvez visionner la conférence de presse en cliquant sur ce lien ou ce lien.

© Edouard Plante-Fréchette, La Presse

Les Innus Daisy Bellefleur et Jimmy- Angel Bossum étaient aussi sur la première ligne. Daisy Bellefleur, s’est dit également fière de pouvoir «être en avant, de prendre l’initiative de dire que ça compte pour nous».

Ailleurs au Québec

Sur ce site, on trouve une soixantaine de liens avec des endroits ou organismes qui ont participé à cette manifestation. Plus près de nous, à Nutashkuan, Mélanie Bushy a organisé une Marche pour aider la Terre mère – Au passage nous allons nettoyer la plage.

La journée en chiffres

225 entreprises et groupes communautaires suspendent leurs activités

7500 employés syndiqués en grève

160 000 étudiants en grève

365 000 élèves et étudiants libérés de leurs cours

Source : La planète s’invite au Parlement

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *