Un jumelage pour 36 heures

À chaque année, dans le cadre de leur fonction, les Rangers et Rangers juniors réalisent un exercice appelé 36 heures avec des tâches bien précises. Depuis quelque temps, Angie Duguay, caporale chef des Rangers juniors émettait l’idée que ces deux 36 heures pourraient être jumelées pour que les deux groupes puissent le vivre ensemble. Cette année, les astres étaient alignés pour que la planification permette ce rassemblement. Alors la Patrouille de Natashquan avec 19 Rangers et 9 Rangers juniors unissaient leurs forces, dans un exercice de recherche et de sauvetage, les 18 et 19 novembre.

Simulation, le défi

Le scénario s’écrit ainsi, Claudia, une jeune fille de l’Île-Michon partie bûcher avec son père dans le chemin du 5è, revient vers le pick up pour y chercher son cellulaire. Après un certain temps, le père constate que sa fille n’est toujours pas revenue. Il s’inquiète et alerte les autorités de la disparition de sa fille. Important de la retrouver puisque le froid s’amène. C’est ainsi que commence ce 36 heures.

Sous la responsabilité d’Alain Déraps, sergent de la patrouille, l’équipe entreprend les recherches de façon dirigée. La jeune fille est ici représentée par un mannequin. On ratisse le boisé et un jeune Ranger junior trouve la jeune fille, victime du froid. Cynthia Ishpatao, sergent des Rangers juniors, prend alors la place du mannequin pour que la simulation soit vraisemblable.

Branle-bas de combat

La situation exige d’agir rapidement. Un slip pour réchauffer la victime puis une civière doit être amenée afin de la transporter dans un abri de fortune construite pour protéger la jeune fille. Un campement sera érigé pour coucher en forêt. Un feu permet de réchauffer les participants. Pendant la nuit, en paire, un Ranger et un Ranger junior, feront le piquet pour entretenir les feux des poêles qui réchauffent les tentes. Ceux-ci se relègueront à chaque heure.

Conclusion

Au matin venu, un déjeuner est servi suivi d’un retour sur l’exercice, les apprentissages acquis, les manoeuvres à entreprendre lors d’un sauvetage et l’évaluation de l’ensemble de la démarche. L’idée de rassembler ces Rangers et Rangers juniors semble avoir plu. Les juniors ont appris beaucoup permettant aux Rangers de transmettre leur savoir, source de valorisation. Et la jeune fille Claudia est saine et sauve, heureuse de retrouver la famille.

Texte : Nicole Lessard 

Photos : Angie Duguay

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *