Le transport aérien est dans l’air

L’Union des municipalités du Québec (UMQ) et l’Alliance de l’industrie du Québec (Alliance) ont mené une mission économique sur le transport aérien les 25 et 26 janvier 2018 à Toronto et Calgary.

Depuis plusieurs mois les démarches se poursuivent de part et d’autre pour réfléchir et dénoncer les coûts exorbitants du transport aérien régional. Les maires et préfets des MRC du Québec s’unissent pour déclarer que ces coûts sont un frein au développement économique et social des régions.

Une analyse sur plus de 600 billets d’avion, démontre que les voyageurs paient 55 % plus cher leurs billets d’avion au Québec par rapport aux autres provinces du Canada. Dans la province, la situation est quasi-monopolistique pour 67 % des destinations québécoises. Dans les autres provinces canadiennes, les grands transporteurs offrent plusieurs liaisons aériennes vers des marchés très diversifiés. La mission UMQ – Alliance veut tenter de comprendre les raisons pour lesquelles ces divers transporteurs aériens ne font pas de même au Québec. Elle souhaite aussi inviter ces entreprises à mieux desservir le territoire québécois.

Elle vise à présenter aux transporteurs le fort potentiel des expériences touristiques qui se retrouvent dans les régions du Québec, à inviter les compagnies aériennes à faire des études de marché pour des liaisons aériennes saisonnières ou annuelles au Québec et à proposer un partenariat promotionnel pour la mise en marché.

Parmi les principales activités à l’agenda de cette mission, étaient prévues, entre autre, des rencontres avec les membres de la haute direction des transporteurs aériens.

L’avion est sans aucun doute le moyen de transport le plus rapide et le plus e cace pour relier les régions avec les centres urbains, ou pour relier les régions entre elles, que ce soit pour l’accès à des services spécialisés, pour attirer des promoteurs ou pour du développement touristique. Or, l’un des plus grands freins au développement des régions demeure un prix trop élevé des billets d’avion. Pour qu’ils atteignent un niveau acceptable, la création d’une concurrence est ciblée comme la meilleure option et c’est pourquoi l’UMQ choisit d’être proactive et d’aller stimuler cette potentielle concurrence.

 

 

 

Sommet sur le transport aérien

Cette mission sera suivie du Sommet sur le transport aérien régional, à Lévis le 2 février 2018. L’événement, organisé conjointement par le ministère des Transports, et la Société du Plan Nord, vise à améliorer le réseau aéroportuaire et l’accès aux services aériens pour l’ensemble des régions du Québec, au meilleur coût possible.

Le transport aérien, un élément important dans le développement socioéconomique régional, s’inscrit déjà dans la plateforme des programmes politiques de certains partis. Souhaitons que ces démarches lui donnent des ailes.

Source : Union des municipalités du Québec

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *