L’aréna Brad-Shimun inauguré à Nutashkuan

C’était fête à la communauté innue de Nutashkuan, jeudi, 9 novembre, en après-midi, alors que le conseil de bande et plusieurs partenaires inauguraient la nouvelle aréna commencée il y a deux ans. Une foule de près de quatre cents personnes dont beaucoup d’enfants s’était réunie pour venir marcher, courir, sentir, entendre et visiter l’intérieur de l’immeuble.

Il était grandiose sous les feux d’une quarantaine de projecteurs et des trois écrans. Tout avait été déployé sur le plan technique et des installations pour impressionner.

Le public a été en mesure de constater que l’aréna ne serait pas que glace mais pourrait se transformer en lieu de spectacles performant.

Des représentants du conseil de bande, des gens venus de Montréal, Québec, Rimouski, des partenaires, collaborateurs s’étaient donné rendez-vous pour cette célébration.

Serge Breton, conseiller spécial de la bande en matière de développement économique, mandataire du conseil pour la réalisation de l’aréna a établi clairement au début que la communauté était l’invité d’honneur de cette cérémonie.

De bons moments ont saccadé l’événement, moment tantôt fort émouvant, touchant, tantôt instructif, tantôt culturel. L’événement comportait un peu d’histoire, de culture empreint d’émotion, de spiritualité, de mental et de physique, la projection d’un court métrage, la présentation de projet de développement et autres.

Le makusham au son du tambour

Grégoire Kaltush a fait vibrer son tambour traditionnel des grandes occasions et de jeunes hockeyeurs dans leurs chandails verts ont dansé le makusham devant une foule conquise et attentive.

13 février 2017 Nutashkuan

A suivi la projection du court métrage d’Agnès Peeters, 13 février 2017 Nutashkuan. Un tournage sur une période de plus de deux ans, à différentes saisons montre les couleurs de la communauté.

Portrait de l’aréna

Cette nouvelle infrastructure, pour la partie sportive, présente une glace de 200 pieds sur 85 pieds, grandeur d’une glace professionnelle, quatre vestiaires, une chambre pour les arbitres, une de premiers soins et 360 sièges en gradin. Cette glace sera la joie des hockeyeurs de la communauté et plus encore puisque des tournois pourront s’y dérouler.

En dehors du temps de glace, l’espace servira à des jeux intérieurs, de salle d’exposition et même de lieu pour des spectacles et «shows» d’envergure.

À l’étage, un local pour les aînés, un autre pour une maison de jeunes, une salle polyvalente et 1 200 pieds carrés pour une salle d’exercices avec équipements prendront place éventuellement.

Outre ces installations prometteuses, ce complexe sportif et culturel sera aussi générateur d’emplois, administration, sports, activités physiques, culturelles et sociales, tout un fort potentiel de développement.

Autres projets à venir

Certains projets en développement ont été mis en lumière. L’aréna pour son deuxième étage à finaliser, la pourvoirie Hipou qui se fera une nouvelle beauté. Des projets d’agrandissement de la communauté sont déjà bien entamés, de nouvelles rues s’allongent, de nouvelles infrastructures et maisons de dressent.

Brad-Shimun

Un moment des plus émouvant et attendu a été celui de la remise des clés de l’aréna à Pauline Wapistan par Steeve Guillemette en présence de Francis Ishpatao. Dans cette même envolé, le nom de Brad-Shimun est celui qui désormais nommera l’aréna. La foule a été unanime et s’est levée spontanément pour donner leur accord et applaudir ce nom, l’aréna Brad-Shimun.

Brad-Shimun Bellefleur, fils de Gilbert Bellefleur et de Pauline Wapistan est décédé le 20 août 2012 à l’âge de 16 ans d’un accident de véhicule tout terrain. Brad-Shimun était un bon joueur de hockey et faisait honneur à son équipe. Sa mère Pauline, avec la voix nouée par l’émotion, a livré un vibrant message.

Marc-Antoine Ishpatao et sa jeune équipe ont offert avec fierté, à l’aréna, sa première bannière de finalistes pré novices remportée lors du tournoi des premières nations.

Prestation musicale

Stéphane Wapistan et ses musiciens sont, par la suite, montés sur scène. Stéphane y est allé de ses compositions pour réjouir la foule, petits et grands. Un buffet offert à l’ensemble de la communauté est venu clore cet événement.

Texte : Nicole Lessard

Photos : Michel Richard

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *