Grande mobilisation pour enrayer le phénomène des drogues dans les communautés innues

Marie-Josée Wapistan, directrice du Centre de Santé de Nutakuan et Marie-Ange Malec, aînée de la communauté, décident de se mobiliser avec l’aide de toute l’équipe de la Santé et des Services sociaux du Centre de Santé Tshukuminu kanani.

Suite aux nombreux cas de surdoses de méthamphétamines, cocaïne, ecstasy et d’autres substances dures entraînant des psychoses, des épisodes de violence et autres grandes difficultés sociales et communautaires, il est temps de bouger! Pour notre avenir et celle des communautés. La problématique ne cesse de s’aggraver tant chez les jeunes que chez les adultes.

Pour contrer ce fléau et réagir, s’organise à Nutakuan les 6 et 7 août une grande mobilisation des communautés de la Côte-Nord, du Labrador et du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Les 11 communautés sont invitées à prendre la parole pour ensemble trouver des solutions à cette importante détresse sociale.

Cet imposant travail d’abord d’identifier les causes de la problématique pour par la suite arriver à nommer des solutions et développer des pratiques aidantes et structurantes pour les communautés, s’effectuera le mardi 6 août entre 9 h et 17 h et le mercredi, 7 entre 9 h et 16 h. Le lieu de la rencontre est à être déterminé soit au gymnase de l’école Uauitshitun ou à l’aréna et complexe culturel Brad-Shimun.

Pour faciliter la logistique de l’événement, les personnes sensibles à cette problématique qui veulent se mobiliser afin d’atténuer les effets dévastateurs de ces substances sont invitées à remplir une fiche d’inscription dans leur communauté. Le dîner se prendra sur place. À Nutashkuan, ces fiches inscription sont disponibles au Centre de Santé.

Source : Marie-Josée Wapistan
Directrice de la santé
Photo : Getty Images / AFP/Guillaume Lavallée

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *