Dominique Rivard retournera sur l’île d’Anticosti pour un projet artistique

Le Conseil des arts et des lettres du Québec, les six MRC de la Côte-Nord ainsi que le Conseil régional de la culture et des communications de la Côte-Nord (CRCCCN) annoncent les projets soutenus grâce à l’Entente de partenariat territorial en lien avec la collectivité de la Côte-Nord.

Les partenaires sont heureux d’offrir un soutien de 95 069 $ à sept artistes et deux organismes artistiques professionnels dans le cadre du Programme de partenariat territorial de la Côte-Nord.

Parmi ces créatrices se retrouve Dominique Rivard, une ex employée au Journal.

Elle a d’ailleurs fait un lancement d’un écrit à la Maison Saint-Dilon, Carnet des tempêtes, paru aux éditions Omri, en décembre 2017. Elle avait offert, à ce moment-là, une surprenante performance. Le livre avait été gelé et Dominique avait dû briser la glace pour sortir le livre et nous en lire un extrait.

L’artiste en arts visuels, avec son projet L’île aux signes se tourne vers la photographie. Voici comment elle le décrit : « Le projet de recherche «L’île aux signes» s’intéresse à la signalétique vernaculaire de l’île d’Anticosti. C’est par de multiples déplacements sur l’île que je construirai une collection d’images photographiques sur la signalétique spécifique à ce territoire. 

La signalétique est la science de la signalisation. Elle est fondée sur une sémantique iconique et utilise des signes (chiffres, pictogrammes, logos, couleurs symboliques) ou des mots. Par extension, la signalétique désigne l’ensemble des éléments d’une signalisation.

J’ai débuté la conception de ce projet de documentation photographique durant l’été 2017 dans le cadre d’une résidence artistique sur Anticosti. En m’intéressant aux notions d’identité et de territoire, j’ai photographié les signes de ce lieu éloigné au caractère insolite. J’y ai entrepris une documentation qui interroge les qualités et caractéristiques narratives des éléments signalétiques spécifiques à un territoire défini.»

Dominique reçoit une bourse de 11 500 $. Elle sera à la Maison Saint-Dilon, pour une résidence au printemps, par la suite elle se rend à l’Île pour y passer l’été et ramasser le matériel nécessaire à sa production. Elle reviendra à l’automne à la Maison Saint-Dilon pour terminer le travail. Elle envisage à ce moment-là aller à la rencontre du public pour présenter sa démarche artistique qui devrait se terminer dans un exposition.

Les autres bourses offertes

Les autres créateurs retenus pour une bourse sont :
Volet 1 : Soutien aux projets des artistes et des écrivains professionnels – total : 75 931 $

Catherine Arsenault (Baie-Comeau) | Arts visuels | Correspondances | 13 000 $

Martin Caron (Baie-Comeau) | Musique | Suite de danses pour orchestre à cordes | 11 500 $

Monique Durand (Sept-Îles) | Littérature | Le Nord est une route | 14 500 $

Natasha Durand (Sacré-Coeur) | Arts visuels | Cicatrices de bélugas | 1 431 $

Michelle Lefort (Sept-Îles) | Arts visuels | Une forêt, un village | 11 000 $

Sylvie Mercier (Tadoussac) | Danse | Disparaissez dans la danse | 13 000 $

Volet 2 : Soutien aux projets des organismes artistiques professionnels – total : 19 138 $

Comité de spectacles de Fermont (Fermont)| Pluridisciplinaire| Jeunes techniciens de la relève | 12 138 $

Orchestre symphonique de la Côte- Nord (Baie-Comeau) | Musique| Carnaval des animaux | 7 000 $

Analyse des demandes

Les demandes ont été analysées par un comité composé de pairs, oeuvrant dans di érents secteurs artistiques. Les projets des créateurs ont été sélectionnés au mérite, sur la base de l’excellence de leur proposition et de leur adéquation quant aux objectifs du programme.

Le Programme de partenariat territorial de la Côte-Nord est issu d’une entente conclue en 2016. Un montant totalisant 300 000 $ réparti sur 3 ans (2016-2019) a été investi par les partenaires pour permettre l’attribution d’un soutien financier aux créateurs et aux organismes artistiques nord-côtiers. Le dernier appel de projets lié à cette entente sera lancé en 2018.

Article : Nicole Lessard

Photos : Xavier Philippe-Beauchamp

Source : Marie-France Lévesque Directrice générale CRCCCN

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *